VOYAGE - L'Ouest Americain




Sept-Oct 2018

A la conquête de l'Ouest!

L.A., Vegas, Grand Canyon, Death Valley, Sequoia Park, Bryce Canyon, La mytique route 66.. passant des lumières de Vegas aux nuits noires des déserts du Nevada. Nous aurons parcourus pas moins de 4000 kms et traversé 4 états: La Californie, le Nevada, l'Utah, et l'Arizona.

21 jours de periple à travers des paysages incroyables, des villes dingues vivant H24..

La démesure à l'état pur..

On the road again!


JOUR 1: El Matador Beach, Santa Barbara


Arrivés à L.A. tard la veille en soirée, nous prendrons la route en milieu de matinée en direction de Santa Barbara, car nous reviendrons à Los Angeles en fin de voyage.

Nous longerons la plage de Malibu, avant de faire un premier stop sur la plage de El Matador beach située quelques mètres plus loin.



Des rues fleuries, des boutiques alléchantes, des maisons soignées, Santa Barbara, c'est un peu l'équivalent de notre French Riviera; un havre de beauté et de simplicité.



Nous immortalisons le coucher de soleil sur le ponton Stearns Warf

avant de diner dans un restaurant mexicain de la State Street, l'avenue principale.

Quelques heures y sont suffisantes.


Nuit: Motel Santa Maria

JOUR 2: Morro Bay, Sequoia Park


Nous arrivons a Sequoia park en début de soirée, à l'heure du sunset; le souvenir d'une lumière magique à travers la foret.


Notre première soirée camping nous attend à plus de 2000m d'altitude, en présence potentielle de "petits" ours (oui ça fait mignon comme ça), il ne faut juste pas laisser trainer de nourriture près de vous.. et bien la stocker dans des containers fermés prévus sur l'emplacement.

Attention, le calme est de rigueur; quelques bavardages un peu bruyants dans la nuit nous auront valu un "keep quiet" d'un voisin.. et un bon fou rire..


Nuit: Camping de Sequoia Park


JOUR 3: Sequoïa Park


Un réveil par 0°, c'est un PDJ pris en mode "un peu gelés" et à l'envolée, avant de partir en promenade dans la forêt de Séquoias absolument GIGANTESQUES,

à en donner le tournis!


Pour mieux vous faire apprécier la grandeur des arbres,

nous passons presque debout à travers ce tronc!

Nuit: Camping de Sequoia Park

(un autre un peu reculé, on était seuls dans la forêt!)

JOUR 4: Isabella Lake, Death Valley


Nous repartirons à l'aube sans même déjeuner (le tableau affiche 2°!), à la recherche de quelques rayons du soleil près du Lake Isabella.

3h plus tard, nous arrivons dans la Death Valley, et autant vous dire que le contraste est saisissant! Nous passons de 2° le matin à 40° à l'ombre.. Mieux vaut prévoir des gallons d'eau!


Un désert à perte de vue, un sol aride, des routes droites à n'en plus finir; un paysage grandiose et changeant, "on se sent si petit"!


Nous passerons la nuit dans un lodge de Panamint Springs, sorte de "hameau" de ce désert! Une station service, une supérette, un camping, et un restaurant (avec the Best PDJ ever d'ailleurs!).

Nous irons jouer avec la golden hour dans les Sand dunes au coucher du soleil.

Nuit: Lodge à Panamint Resort, Death Valley

JOUR 5: Death Valley, Las Vegas


Au programme; le désert de sel de Badwater basin, situé à -86m en dessous du niveau de la mer. Une sensation de four chaleur tournante! Cuisson rapide assurée.



Nous arriverons à Vegas en début de soirée, et commencerons par un tour du Strip (l'avenue principale) pour prendre nos marques dans cette ville aux allures de fête foraine!


De jour, les bâtiments semblent être des décors de Disney! Tout semble faux, surfait.

Nuit: Le Tropicana, Las Vegas


JOUR 6: Las Vegas


Nous passerons 2 nuits au Tropicana, un hôtel bon rapport qualité prix,

avec une très belle piscine que je vous recommande.


La ville vit H24; lumières non stop, musique, spectacles son et lumières des fontaines du Bellagio, éruption d'un volcan devant l'hôtel The Mirage.. Un vrai parc d'attraction!


Et bien sûr d'immenses casinos dans chaque hôtel, à s'y perdre. On s'est d'ailleurs perdus dans l'hôtel The Venitian, l'un des plus impressionnant, avec sa galerie marchande, ses ruelles et canaux recréant la cité des Doges dans l'enceinte même de l'hôtel. La démesure. Nous y avons passés 2 nuits, suffisant pour visiter tous ces hôtels si spectaculaires. Oui parce que là bas on visite les hôtels..


A voir une fois dans sa vie!

Une petite photo cliché avant de partir..


Nuit: Le Tropicana, Las Vegas

JOUR 7: Valley of fire


Nous passerons la journée sur les routes longues et sinueuses; de véritables décors sculptés. Ici la Valley of fire au couleurs ocres somptueuses.

Nuit: Motel à St George


JOUR 8: Zion Park


Zion Park fut notre grande première à cheval, accompagné de notre Lucky Luke local: Jim, véritable cow boy passionné! Une ballade d'1h au pied de la vallée.


Des navettes gratuites permettent de déambuler dans les différentes parties du parc.

Nuit: Camping de Zion park


JOUR 9: Best Friends animal sanctuary, Bryce Canyon


Ayant un chien (resté à la maison), je ne pouvais passer à coté du Best Friends Animal Sanctuary. A deux pas de Kanab (Utah), un site idyllique, en plein coeur de Angel Canyon. Une sorte de mini-ville, avec des noms de rue, des pavillons, pour recueillir et soigner les animaux, un cimetière enchanteur et un resto associatif au rapport qualité/ prix/ vue exceptionnel.. 5€ le déjeuner à volonté, coloré et pleins de saveurs, et une vue WHAOU!




Nous arriverons à Bryce Canyon en fin de journée; un de mes spots préférés, la vue est à couper le souffle! Des cheminées de fées (hoodoos) sculptées par le temps et la météo.


Bryce Canyon ne ressemble à aucun autre parc de l'ouest américain, c'est l'un des plus beaux pour moi. Des couleurs allant de l'orange au blanc et une vue spectaculaire.



Nuit: Motel à Tropic


JOUR 10: Capitol Reef


Parc s'étirant sur plus de 100kms. La region de Fruita, le long de la route UT24, est la partie centrale du parc où il y a le plus de choses à voir, dont les Twin Rocks et Chimney Rocks.





Nous rejoindrons le Parc de Goblin Valley à la nuit tombée dans l'idée d'y camper. Mais mauvaise surprise, le camping affiche complet et nous venons de parcourir des kilomètres de désert dans la nuit noire. Les villes les plus proches se situent à 45 min sans que nous soyons sûrs d'y trouver un hébergement disponible.


Nous décidons de camper entre deux emplacements car il faut savoir que les emplacements sont très spacieux et espacés là bas. Et le camping libre d'accès.

Mais au petit matin, l'ombre d'un shérif s'approche de notre tente.. Nous devons partir, avec une amende en prime!


Notez qu'il n'y en a qu'une vingtaine d'emplacement, et qu'il vaut mieux réserver à l'avance!

Nuit: Camping de Goblin Valley Park

JOUR 11:Goblin Valley, Arches


Nous visiterons le parc et ses "Goblins" (surprenantes formations rocheuses formant des sortes de lutins) le matin, avant de reprendre la route en direction de Arches.



A chaque entrée de parc national, un shérif vous fournit un guide du parc assez bien détaillé avec les randonnées possibles.


Nous souhaitions avant tout visiter la célèbre arche vue dans bon nombre de guide de voyages. Arrivant sur le parking en toute fin de journée juste avant le sunset, il faut faire vite pour ne pas le louper! Le parcours indique 15' de marche, " parfait, nous serons right on time!". L'anecdote est qu'il y avait (nous le remarquerons plus tard) deux arches nommées quasiment pareilles et qu'il nous aura fallu en realité 40' de marche pour y arriver.. à la tombée de la nuit! Le retour se fera carrément dans la nuit noire sans vraie "flash light" (lampe torche) sur des chemins hasardeux.. Les sentiers ne sont pas aussi distincts qu'en France, ce sont souvent des plateformes de roches.


Nuit: Motel à Moab


JOUR 12: Canyonlands


Le plus grand parc de l'Utah; façonné au fil des années par l'érosion provoquée par le fleuve Colorado et la Green River.


Canyonlands est divisé en 3 parties : The Island in the Sky (le plus facile d'accès et frequenté), The Needles, et The Maze (beaucoup plus éloigné et difficile d'accès).


The Island in the Sky permet de belles et courtes randonnées, et de voir l'essentiel si comme nous vous n'avez qu'une petite journée. C'est un immense plateau où l'on domine les canyons. L'accès se fait depuis Moab.



Nuit: Free Camping à Bluff


JOUR 13: Vallley of Gods, Goosenecks, Forrest Gump Point, Monument Valley


Si vous avez un peu de temps, empruntez la route à la terre rouge fumeuse

de la Valley of Gods. Pour preuve, notre SUV est méconnaissable!



Peu fréquenté, c'est un peu le mini Monument Valley.



Next; l'immanquable Goosenecks State Park; les virages que prennent la San Juan River sont improbables et spectaculaires et à cet endroit précis;

Ils dessinent un cou d'oie ("goose neck").




Un peu plus loin; Forrest Gump point; la mythique route avec Monument Valley en fond que l'on aperçoit dans le film lorsque Gump se met à courir sans fin..

Monument Valley, un incontournable, l'emblème du Wild Wild West.

Attention: ce parc est détenu par les Navajos et le pass (America the Beautiful) pour les parcs nationaux n'est donc pas valide! Et pour la route, oubliez le bitume flambant neuf... mieux vaut un bon SUV pour patiner (et galerer un peu) dans le sable !


Nuit: Hotel à Page


JOUR 14: Antelope Canyon, Lake Powell, Horseshoe Bend


(Lower) Antelope Canyon, époustouflant de beauté! Et dire que c'est la Nature qui forme ces courbes sublimes. Ce sont les crues soudaines et leur intensité, qui en s'engouffrant dans la crevasse, forment ce décor mouluré absolument magnifique!


En revanche plus bas, nous sommes nombreux dans la crevasse.. Nous nous suivons en realité comme des moutons dans cet étroit canyon d'une centaine de mètres de haut. Mais la foule sur les photos c'est moins vendeur.. :D


Dans l'après-midi, nous planterons notre tente, comme beaucoup, au bord du Lake Powel; un immense lac artificiel s'étendant sur près de 300km de long.




19h: l'heure de se retrouver au Horseshoe Bend près de Page, pour contempler ce sunset incroyable; la force et beauté de la Nature m'éblouira toujours.


Horseshoe Bend, c'est un méandre en forme de fer à cheval, creusé par le colorado.

Un incontournable où certains n'hésitent pas à se mettre les jambes dans le vide au bord du Canyon pour avoir LA photo Instagram..



Nuit: Camping au bord du Lake Powell


JOUR 15: Grand Canyon


GRAND Canyon; impressionnant, même si après 15 jours de périple, la démesure devient presque "normale". On s'habitue vite!


D'ailleurs, il est tellement immense (450 km de long, et 5 à 30 km de large) qu'il est scindé en deux rives dont celle Sud, la plus visitée, avec la Skywalk (passerelle de verre) que nous n'avons pas faite (nous étions sur l'autre rive, et il nous aurait fallu près de 4h de route pour la rejoindre).



Un conseil: étudiez bien les spots précis que vous souhaitez visiter dans les parcs avant de partir pour éviter d'être frustré!


Des navettes gratuites et interconnectées permet de se déplacer dans le parc librement.


Nuit: Motel à Flagstaff


JOUR 16: William, Seligmann, Otamann, Route 66


Nous entamons notre journée, par un stop à Williams, là ou se trouve le train à vapeur de l'historique Grand Canyon railway, qui permettait aux voyageurs de relier Williams au parc national du Grand Canyon de 1901 à 1968. Avant de reprendre du service en 1989.


Nous ne l'avons pas pris, mais sachez qu'il y a un voyage par jour ponctué d'animations spectacles réalisés par des comediens en costumes (duels, attaque de train, etc).




Nous ferons un arrêt plus tard à Selligman, ville emblematique de la route 66, s'étendant sur une centaine de mètres. Une halte le temps du déjeuner dans l'un des cafés fast-food, avant de dénicher une plaque de voiture vintage chez un brocanteur, et de poser devant les véhicules d'époque et panneaux vintage.


Seligman marque le départ (vers l'ouest) de la plus longue portion ininterrompue de Route 66 (plus de 250 kilomètres jusqu'à la rivière Colorado).




2h plus tard, nous voilà à Oatman, une ville à part sur la Route 66. Très folklorique, et touristique, un vrai décor de western avec ses nombreux ânes, saloons, et même mines. De l'or y aurait été découvert.. A vos pioches!

Nuit: Motel à Twentynine Palms

JOUR 17: Joshua Tree, Palm Springs


Un petit déjeuner assez "pauvre" pris au motel, et nous débutons notre journée par la visite (en voiture bien entendu) de Joshua Park, un habitat désertique jonché de Yucca appelés aussi Joshua Tree.



Comme dans chaque parc national, des parcours de randonnées sont proposés, et nous ferons celle du Skull Rock; 2,7km à travers des roches à la forme de crâne.


Next stop; Palm springs.

À deux heures de Los Angeles, la désertique vallée californienne de Coachella, abrite une oasis de golfs et villas de luxe à l'architecture Mid-century faisant la renommée de Palm Springs. Refuge des stars hollywoodiennes des années 20 à 60.


Nous n'avons pas vraiment eu le temps de visiter la ville (très résidentielle bien qu'interessante architecturalement parlant), mais plutôt profité de notre superbe hôtel: Le Ace Hotel (qui nous change des motels habituels et du camping..).



Ici, tout nous renvoie aux années seventies; architecture aux lignes géométriques mêlant pierre, verre, métal, béton et céramique. Musique à l'arrivée dans notre chambre, lit king size, deco canon, et une piscine à tomber!


Un hôtel aux allures de résidence chic décontracté.

Nuit: Ace Hotel, Palm Springs


JOUR 18 & 19: Los Angeles


Retour à L.A.

Nous y resteront 2 petits jours, certainement bien trop court pour explorer cette ville gigantesque (presque 10 fois plus grande que Paris), où il vous faudra 1h pour en sortir depuis le downtown (hyper-centre); une vraie fourmilière. Des bouchons sur la highway à 22h.. assez spectaculaire.


N'ayant rien étudié avant de venir, nous passerons dans le chic quartier de Beverlly Hills avant de traverser bon nombre de quartiers insalubres où règne la misere et la pauvreté. J'ai d'ailleurs été choqué par le nombre de sans abris.

La ville arbore vraiment 2 facettes.


En fin de soirée, un tour à l'observatoire Griffifth est de mise pour avoir une vue à 360° sur la ville. Idéal au coucher du soleil pour apprécier la douce lumière sur le panneau Hollywood.




Et comme L.A est nommée la Cité des Anges, les tags artistiques représentant des ailes d'anges sont dissimulées un peu partout dans la ville..


D'immenses oeuvres street art se trouvent autour de Venice Beach; la célèbre promenade de bord de mer. Une piste cyclable longe la plage menant jusqu'à Santa Monica; son célèbre ponton et sa fête foraine. L'ambiance Venice Beach, c'est un MIX de sportifs, de musclors, de skateurs, de bandes de jeunes douteux, de tatoueurs, d'échoppes en tout genre, de street art, d'animations de rue, de coffee shops.. mais aussi tristement, de SDF installés sur la plage.






Passage obligé par Hollywood boulevard et son mythique Walk of Fame, un jeudi soir.

Il n'y avait pas foule sur ce boulevard un peu vieillissant. C'était même assez mort, voire glauque (présence de gens bizarres).


Bon nombre de magasins de souvenirs "made in china", des musées (Guinness des records, Hollywood, Madame Tussaud, Ripley's Believe it or not...) mais aussi des théâtres. A priori en journée c'est l'attraction, mais là c'entait tout l'inverse! Assez déçue.


J'ai quand même repéré l'étoile de Celine Dion,

mais aussi Mickey Mouse.. ou encore (a priori célèbre) Artie Show.. 0o



En résumé L.A ne m'a guère emballé, peut être dû à notre passage éclair et notre "errance" dans la ville. Ce n'est que mon ressenti.



En revanche, je n'oublierai jamais ce cours de surf que nous avons pris sur Venice Beach (non pas pour mes prouesses à tenir debout..) mais pour ces fous rires que nous avons eu avec mes frangins sur la chose essentielle répétée x50 par notre moniteur au vrai look de surfeur: "If you think you are gonna die, PADDLE!", du coup j'ai plus paddlé que surfé!

L'eau un peu trop salé à mon goût.. 5' à m'en remettre à chaque fois, bref le surf c'est pas mon truc. Au moins j'aurai testé!


Nuits: Airbnb à Los Angeles

JOUR 20: Départ de Los Angeles Airport


Il est l'heure de replier bagages direction l'aéroport, pour 14heures de vol avant de retrouver notre charmante "petite" ville de Lyon..


JOUR 21: Arrivée à Lyon St Exupery

#roadtrip #guidevoyage #ouestusa #LA #Lasvegas #westamerica #westcoast #ideevoyage

Noushka Arkitect © 2020 - All rights reserved

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle